menu regional
menu regional
Chateau de la Chassagne
Chateau de la Chassagne

UN PEU D'HISTOIRE ...

La Chassagne, anciennement Chassaigne, du gallo-romain cassanea était une chênaie, plantation de chênes


Dès le Moyen Age elle fut une seigneurie importante avec justice haute moyenne et basse.


Elle appartenait encore au début du XVIème siècle à Michel de la Chassagne, le dernier Seigneur à porter le nom patronymique de sa terre


La seigneurie s’étendait dans l’enclave poitevine constituant l’élection de Bourganeuf, sur quatre paroisses : St Hilaire le Château, La Pouge, Soubrebost et Vidaillat.


Le domaine utile comprenait deux moulins, quatre étangs et 3 métairies.

Dressé en 1576, le terrier indiquait qu’il y avait alors « chastel avec fossés et pont levis ».

Ce dernier a disparu sans laisser aucune trace ainsi que les fossés et les douves sèches qui entouraient la petite forteresse.

 

Dans l’état actuel, c’est un bâtiment rectangulaire flanqué en façade d’une tour ronde et, à l’arrière de deux contreforts, dont l’un est orné d’un réemploi de moulures comportant des armoiries qui n’ont pu être déchiffrées.


Le toit à quatre eaux est en tuiles plates avec deux épis de faitage en poterie.


La façade, la tour et les deux cotés sont défendus par une galerie continue de

mâchicoulis sur corbeaux à trois quarts de rond, de taille très soignée.


Sur la face arrière 3 bretèches forment une galerie  interrompue


Ce système de défense, laisse présumer que nous sommes en présence

de l’essentiel des bâtiments édifiés à la fin du XVème ou au début du XVIème.


Seuls les ouvertures et l’aménagement intérieur ont été modifiés.